temple_apollon
banane camping_naxos camps cestparti deuche

banane Grèce camping_naxos camps Grèce cestparti deuche Grèce
figurines grilled_octopus isa_naxos naxos_cotes naxos_plage
figurines Grèce grilled_octopus Grèce isa_naxos Grèce naxos_cotes Grèce naxos_plage Grèce
negociations nombrile noxos_centre octopus photos
negociations Grèce nombrile Grèce noxos_centre Grèce octopus Grèce photos Grèce
portara soleil souvenirs speed tatouage
portara Grèce soleil Grèce souvenirs Grèce speed Grèce tatouage Grèce
taverne ville_mycenienne vases_antiques vestiges villas
taverne Grèce temple apollon Grèce vases antiques Grèce vestiges Grèce villas Grèce
5h plus tard, nous arrivons enfin à Naxos, il est minuit. Le car du camping, est venu nous chercher.
Le gérant du camping nous explique que pour cette première nuit nous dormirons à coté du bar-restaurant,
entassé comme des sardines entre une folle et autre groupe de français et les moustiques,
Greg essaie de détendre l'atmosphère en proposant " un yaourt " mais sans succès :
les mauvaise langues continuent leur travail : saper l'ambiance du séjour,
deux " leaders négatifs " apparaissent pour en rajouter une couche sur tous les imprévus classiques de l'itinérance. Dommage !

Samedi 9 août :

Après un réveil progressif, nous changeons d'emplacement et c'est la bonne surprise :
le nouvel emplacement est sympa et ombragé sous les cannis au grand malheur de Camille
qui se rapprochait d'une vache ! On monte les tentes, le camp et direction les lavabos pour la grande lessive !
Coraline et Marika préparent une grande salade : délicieuse ! (Tomates, huile d'olive, maïs, concombre, thon, riz)
L'après-midi nous allons nous reposer sur la plage : mais le vent est très fort : Ben essaie de se creuser un abri sans succès.
Le mieux est finalement de rester dans l'eau ! Pierre reste entierement vêtu depuis le début du voyage :
pull et pantalon quelque soit la température !. Ce soir, direction Naxos et la porte du temple d'Apollon
puis par petits groupes, nous choisissons notre resto la taverne Koutouki du guide du routard pour Ben, Isa Greg et les plus jeunes.
(Mathilde est tombée de sa chaise en caressant un chat)
puis quartier libre pour se promener tranquillement dans les petites ruelles.




Dimanche 10 août :

Matinée libre au camping : on s'organise : lessive, baby-foot, grasse mat, shopping.
Un groupe part aux courses et un autre prépare le repas. Cet après midi c'est Banane !
On monte sur un énorme boudin gonflable (à 5) tiré par un hors bord : le but du jeu est simple : Ne pas tomber.
On essaie de négocier le prix plus pour rentrer en contact avec le boss que pour faire des économies et ça marche : moins 40 %,
on est passé de 13 à 7€ mais il nous a fallu un bon quart d'heure quand même.
C'est super : fou rire garanti. Puis comme tous les soirs : douche et préparation pour la soirée.
Justement c'est l'anniversaire de Sabrina (17ans) :
Nous allons tous manger dans un grand resto : Frite, hamburger, coca.
Greg a négocié le prix à 3,5 € au lieu de 5, grosse rigolade car le serveur l'a imité en train de rire.
Le cadeau de Sabrina : un beau paréo très chouette. Retour au camp, tout le monde s'endort peu à peu, il est 1H.


Lundi 11 août :

Levé échelonné : ptit dèj tranquille ! Il faut refaire les sacs et ranger tout le bordel !
Douche, lessive tout le monde vaque à ses occupations : le départ se fait précipitamment :
le chauffeur nous propose de nous emmener en ville si on est prêt dans dix minutes.
Top chrono. C'est le speed mais mission accomplie !
On s'installe à l'ombre des arbres pour attendre le ferry qui arrive… Ha, non c'est pas lui… pas lui non plus.
C'est vraiment le bordel les ferries quand même !
En voyant revenir Greg tout le monde à compris c'est 5 heures de retard tout de même !
On a joué a deux jeux sympas en deux groupes : Amnésia où il faut poser des questions pour retrouver qui l'on est :
on est amnésique alors forcement. Et le jeu du loup garou :
dans le village se cache des loups-garous qui la nuit égorgent un villageois :
il faut trouver qui sont les loups avant qu'il ne soit trop tard !
Le ferry arrive enfin, le pire c'est que la traversée ne dure que 45 minutes ! Ferry tranquille et luxueux.

HOME